• Cliquer sur le mot "accueil" ci-dessus.

    Ce matin office religieux, défilé sur les Lices, puis au théâtre antique pour hommage à la reine. La reine d'Arles chevauchait un magnifique "crin blanc". Cette jolie personne nous est apparue vêtue du costume en gansée  tout en élégance, finesse et harmonie.

    L'ensemble des costumes du défilé nous permettait de revisiter plusieurs tendances vestimentaires

    La pégoulade arlésienne

    historiques ; comme celle de Napoléon III, de Louis Philippe, et plus près de nous fin XIXème siècle. En règle général, le costume du Pays d'Arles est festif par sa forme et ses volumes, et aussi par le choix des tissus, des dentelles, jusqu'aux épingles retenant certaines pièces de l'ensemble.Les femmes habillent leur chevelure relevée en chignon,d'une des coiffes règlementaires et certains hommes portent même le gibus.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La BaladeStructure métallique exceptionnelle conçue en 1906 dans les ateliers de Gustave Eiffel.

    Lire sur mon blog "Mon île" l'article : Gustave Eiffel et le parcours éclectique de l'oeuvre.

    P.S cliché et article perso.

    A ce jour : 3 juillet 2018, la cathédrale d'acier a été complètement démantelée et ses éléments déposés dans un lieu différent.

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Mon village La gare et les hôtels.

    Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis plus... Nostalgie.

    Fontaine de 1846 place de l'église - clocher de l'église du XIIème siècle.

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • A VENDREA VENDREVisitez mon débarras sur le boncoin13 : Pseudo FLEUR13

    A VENDREA VENDREA VENDRE

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Situé en bas du boulevard "Emile Combes" ,  le tout partiellement visible de l'extérieur, le monastère des récollets prend sa résonance dans l'histoire nationale : Avènement de plusieurs ordres religieux à Arles,  Révolution française, émergence de l'enseignement laïque ou encore séparation entre l'église et l'état.

    En effet, d'abord couvent de carmélites dont la présence arlésienne remonte à 1631, cependant  cet ordre religieux dut changer plusieurs fois de lieux d'habitation à Arles.  Le monastère abrita alors un ordre religieux trop permissif : les observantins qui suite à l'application d'une réforme  menée par le Pape Clément VIII  firent l'objet d'une expulsion.

    Les observantins expulsés le bâtiment fût racheté à la révolution et devînt l'objet de multiples usages et fût même en partie, détruit .

    En 1823, les carmélites de retour à Arles se réinstallent aux récollets afin de libérer le lieu qu'elles occupaient qui deviendra "le musée arlaten" et elles font restaurer une partie du couvent des Récollets.

    Durant le XXème siècle, le bâtiment servi de collège aujourd'hui délocalisé dans la zone de la gare d'Arles et l'ancien couvent abrite actuellement plusieurs associations .Le monastère des RécolletsLe monastère des Récollets

    Seuls la façade Est du XVIIIème siècle, une partie du cloître et le clocher-tour doté d'un crénelage privé de sa flèche demeurent visibles.

    Partager via Gmail

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires